Chantiers de l’Atlantique lance la construction de navires militaires

Chantiers de l’Atlantique lance la construction de navires militaires

Pour la première fois depuis 2015, les Chantiers de l’Atlantique s’attellent à la construction d’un navire militaire. Ainsi, la découpe de la première tôle de la tête de série du programme de quatre bâtiments ravitailleurs de forces (BRF, ex-FLOTLOG) est intervenue le 18 mai à Saint-Nazaire, en présence de la ministre des Armées : il est très important que les Chantiers gardent cette compétence et ces savoir-faire spécifiques de construction de bâtiments militaires de fort tonnage », a déclaré Florence Parly dans un entretien accordé à Ouest-France.

Les quatre futurs BRF auront une mission de soutien logistique des bâtiments de la Marine nationale déployés en haute mer, en les ravitaillant en carburants, munitions, pièces de rechanges et vivres. Leurs livraisons s’échelonneront entre fin 2022 et 2029. 

Chantiers de l’Atlantique assurera l’ensemble de la conception et de la construction des quatre futurs navires de ce programme et sera  responsable de l’intégration et du montage des systèmes embarqués tandis que son partenaire Naval Group sera chargé de concevoir, de développer et d’intégrer les systèmes militaires de ces navires : « nous sommes au début d’une nouvelle histoire industrielle, qui va permettre de démontrer une fois encore notre savoir-faire dans tous nos métiers de concepteur, de constructeur et d’intégrateur de technologies de haut niveau », a déclaré Laurent Castaing, Directeur général de Chantiers de l’Atlantique. « Elle sera aussi une très bonne opportunité d’illustrer la complémentarité de nos activités avec celles de notre partenaire Naval Group ».

Les Chantiers de l’Atlantique peuvent donc compter sur les commandes publiques pour pérenniser leur activité dans les années à venir. En effet, outre ces quatre pétroliers ravitailleurs, le ministère des Armées prévoit également la construction du futur porte-avions de nouvelle génération (PANG) à Saint-Nazaire : «  nous travaillons sous forme d’études  » sur ce porte-avions, a poursuivi la ministre, et « nous aurons l’occasion d’en reparler […] puisque le président de la République sera amené à prendre des décisions dans ce domaine d’ici quelques mois ».

Au-delà de ces nouvelles commandes les industriels de la navale ont des plans de charge bien fournis et de belles perspectives de recrutement dans les mois et années à venir sur des métiers toujours aussi passionnants !

Dernières actus

29/07/2020

Parole d’alternant.e #10

Coraline, 23 ans, élève ingénieure Perception des Systèmes et Observation à l’ENSTA Bretagne, en alternance chez Thales. Pourrais-tu me présenter ton parcours scolaire jusqu'à aujourd'hui ?

16/07/2020

Le « journal de bord #2 » est en ligne !

Ce mois-ci, dans le numéro 2 de notre journal de bord, nous avons choisi de mettre en lumière l'activité du chaudronnier / charpentier coque

09/07/2020

Parole d’alternant.e #9

Joey, 19 ans, mention complémentaire Mécatronique Navale, en alternance chez Naval Group. Est-ce que tu pourrais me présenter ton parcours scolaire ?

06/07/2020

Répondre aux défis de l’économie maritime du 21è siècle

Le temps d'une accélération de notre stratégie maritime est venu parce que la mondialisation est en vérité, à bien des égards, une maritimisation du monde

X