La France inaugure son premier parc éolien en mer

La France inaugure son premier parc éolien en mer

Le 22 septembre dernier, le Président de la République inaugurait le premier parc éolien en mer de France à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Ce parc compte 80 éoliennes qui, d’ici la fin de l’année, permettront d’alimenter la consommation électrique de 700 000 personnes.  

Nos besoins électriques vont augmenter de 40% d’ici 2050, du fait notamment de nos nouveaux usages. Ainsi, la confirmation par le Président que ce type de parc éolien offshore va se développer est une bonne nouvelle à plus d’un titre. D’abord, parce que la France est dans le top15 des pays bénéficiant du plus long littoral et que jusque-là, notre pays est en retard dans les investissements vers les Energies Marines Renouvelables. En Allemagne, la capacité de l’éolien en mer est 15 fois supérieure. Il est aussi tout à fait stratégique d’augmenter notre indépendance énergétique. Ensuite, parce que nous assistons au développement d’une nouvelle filière industrielle, porteuse d’emplois et de nouveaux métiers.

Un objectif de 50 parcs éoliens en mer d’ici 2050

Outre Saint-Nazaire, six parcs devraient voir le jour d’ici 2027, et cinq autres d’ici 2031. Soit au total 50 parcs en 2050. C’est l’assurance d’un plan de charge important, et c’est une opportunité de diversification pour les entreprises du secteur naval. Si, dans certains cas, les composants sont fabriqués hors de notre territoire, toutes les opérations de montage, d’installation et de maintenance ne sont pas délocalisables. C’est donc une nouvelle débouchée possible pour des métiers comme la chaudronnerie, le soudage, l’électricité. Nous assistons aussi à la naissance de nouveaux métiers tel que technicien de maintenance éolienne offshore. Ces nouvelles activités peuvent être sources de vocations, qui plus est dans le secteur des énergies renouvelables auxquelles les jeunes générations sont si sensibles. Les Chantiers de l’Atlantique, membre fondateur de CINav, voient déjà l’impact industriel de cette nouvelle filière en se voyant confirmer deux nouvelles commandes de sous-stations électrique pour deux projets de parc éoliens à venir. Ce contrat à lui seul représente 350 emplois sur 3 ans.

Dernières actus

22/11/2022

Semaine de l’industrie : CINav organise un événement dédié aux femmes

Dans le cadre de la Semaine de l’industrie qui se déroule du 21 au 25 novembre 2022, CINav a organisé le 22 novembre dans ses...

21/11/2022

Projet DIGI4MER : Point d’étape avec les partenaires de CINav

Ce jeudi 17 novembre 2022, CINav organisait un point d’étape du projet DIGI4MER. Son objectif est de développer des parcours de formation innovants adaptés aux besoins des industriels de la mer.

18/11/2022

L’industrie, berceau de l’innovation : Les lauréats de l’AMI CORIMER 2022 ont été annoncés

Le 8 novembre dernier, Hervé Berville, Secrétaire d’État chargé de la mer, annonçait les lauréats de l’AMI CORIMER 2022 aux Assises de l’économie de la mer à Lille.

15/11/2022

Métiers de production : PIRIOU recrute

PIRIOU, partenaire industriel de CINav, lance une campagne de recrutement et embauche sur aptitudes plutôt que sur CV et forme à ses métiers de production....

Mentions légales - Copyright 2018 CINav - Conseil Rivacom - Design & développement Demi-sel - Agence web Finistère

Crédits photos Adrien Daste / Raphaël Demaret / Hervé Simon / Mathieu Le Gall  - Naval Group - Chantiers de l'Atlantique

X