Parole d’alternant.e #1

Parole d’alternant.e #1

Nicolas, 19 ans, mécatronicien en alternance chez Naval Group

Est-ce que tu pourrais me présenter ton parcours scolaire jusqu’à aujourd’hui ?

Depuis très jeune j’ai toujours été attiré par la mécanique. Aussi j’ai suivi une formation Bac Pro en mécanique des véhicules pour particuliers au lycée La Croix Rouge à Brest. Et j’avoue que durant ces années de formation, ce que je préférais avant tout, c’étaient les périodes de stage en entreprise. J’aime l’action et le travail en groupe. J’ai eu la chance de travailler dans un prestigieux garage à Guilers, j’ai appris à réparer des véhicules hauts de gamme et de haute technologie tout cela dans une ambiance de travail conviviale. Mais j’ai voulu continuer à me perfectionner dans le domaine de la mécanique mais appliquée à d’autres domaines, aussi j’ai commencé ma formation en mécatronique navale en alternance à Naval Group.

Pourquoi avoir choisi le secteur de l’industrie navale en particulier ?

Durant les stages réalisés durant mes 3 années d’étude, je me suis rendu compte que les diverses pannes, rencontrées dans le secteur automobile, pouvaient au fil des années devenir trop répétitives. J’avais envie de travailler sur un domaine plus vaste et la mécanique navale me semblait le domaine idéal pour m’épanouir et évoluer. A Naval Group les mécaniciens peuvent travailler sur des domaines tellement différents, bateaux de surface, sous-marins ou autres, que l’on peut continuer à évoluer durant toute sa carrière.

Pourquoi avoir choisi l’alternance ?

Durant mes stages au garage, j’ai d’abord été formé par mon tuteur, puis au fil du temps j’ai appris à travailler seul. J’aime la formation par tutorat, pour moi l’alternance est une immense chance d’apprendre les bons gestes, on est en interaction constante avec son binôme. On évolue très vite et c’est une formation concrète.

Comment as-tu trouvé ton alternance ?

Depuis la classe de 1ère je participe aux différents forums d’orientation et comme j’étais déjà attiré par la réparation navale, j’ai eu la chance de rencontrer un responsable RH sur le stand Naval Group. Dès le premier contact, il a compris ma motivation et m’a conseillé sur ma formation Post Bac en me motivant à m’inscrire en mention complémentaire mécatronique navale. Je l’ai aussi rencontré lors de divers job dating et je pense que c’est grâce à lui si j’ai candidaté.

Qu’est-ce que tu fais aujourd’hui chez ton employeur, sur quoi tu travailles ?

J’ai la chance de travailler au chantier dédié CMT (chasseurs de mines tripartites) à Naval Group et plus précisément dans le service production dirigé par Patrick. On s’occupe de la maintenance des chasseurs de mines basés à Brest. Je travaille surtout en binôme avec les mécaniciens du service Alain et Loïc. Nous intervenons soit en cas de panne ou bien pour réaliser de l’entretien préventif courant du moteur et de ses auxiliaires. On travaille directement dans les bateaux, parfois il faut se faufiler dans des espaces très étroits pour effectuer certaines réparations. Chaque journée est différente, il y a de l’action, j’adore cela.

Quelle image avais-tu de l’industrie navale avant de démarrer cette alternance ?

Habitant près de Brest, je savais que Naval Group était une entreprise dynamique qui employait beaucoup de personnes mais je n’avais pas une idée très précise des métiers que l’on y pratiquait. Je savais en revanche qu’il y avait un vrai esprit d’équipe car mon grand-père y avait travaillé et parlait toujours de ses collègues avec beaucoup d’enthousiasme. J’ai toujours eu l’esprit d’équipe, j’ai joué au rugby en club pendant 10 ans et je dois dire qu’au chantier CMT j’ai retrouvé un vrai esprit de groupe. Les mécaniciens travaillent avec les électriciens, les chaudronniers, on rencontre aussi les marins à bord, les contacts sont nombreux et amicaux.

Comment donnerais-tu envie à quelqu’un de suivre le même parcours que toi ?

Je commencerais par lui dire que si la mécanique l’intéresse, même si comme moi il a suivi une filière orientée véhicules automobiles, la mécanique navale réclame les mêmes qualités de précision, de rigueur et que l’on apprend chaque jour. Surtout je mettrais en avant les atouts de l’alternance. En effet les tuteurs prennent leur rôle très au sérieux et donnent beaucoup de leur temps pour nous former. C’est un excellent moyen pour apprendre, et c’est aussi une vraie fierté lorsque notre tuteur nous laisse ensuite réaliser certaines réparations en totale autonomie. L’univers de la construction / réparation navale ouvre la voie à de nombreuses découvertes.

Comment envisages-tu ton avenir ?

Je terminerai ma formation en août mais je croise les doigts pour que mon aventure dans cette filière puisse se poursuivre. La mécanique navale me passionne, chaque jour j’apprends, j’évolue. Les équipes sont dynamiques, soudées, c’est le moyen idéal pour s’épanouir tant professionnellement que personnellement. Je me vois bien aussi, à mon tour, former les jeunes au métier de mécanicien naval car c’est un métier passionnant et très enrichissant.

Pour en savoir plus sur le métier de mécatronicien, cliquer ici.

Dernières actus

12/09/2022

Nouvelle commande pour les chantiers Piriou, à la pointe de l’innovation !

Le groupe Piriou, basé à Concarneau, a signé un nouveau contrat avec la compagnie de transport à la voile TOWT (TransOceanic Wind Transport). Situé au Havre, l’armement d’origine finistérienne, a annoncé le mardi 30 août avoir commandé aux chantiers Piriou, un deuxième voilier-cargo de 81 mètres de long, sistership du premier commandé en janvier 2022.  Le premier navire sera livré fin 2023, le second au printemps 2024.

12/09/2022

Formation des formateurs : Quand les formateurs s’imprègnent du monde maritime

Annuellement, CINav organise des séminaires nationaux ou régionaux au bénéfice des établissements proposant l’option du Label by CINav. Ce jeudi 08 septembre, une session de formation des formateurs était organisée à Concarneau. Une quinzaine de formateurs et enseignants étaient présents et issus d’organismes aussi variés

07/09/2022

Info métiers : CINav propose un outil “clé en main” aux équipes pédagogiques !

En cette période de rentrée scolaire, les équipes éducatives sont invitées à proposer à leurs élèves plus d’activités de découverte des métiers, des «mini-stages», des visites d’entreprises ou des rencontres avec des professionnels de différents secteurs d’activité.

06/09/2022

Assises Nautisme et Mixité : CINav vous donne rendez-vous le jeudi 08 septembre !

Pour la deuxième année consécutive, l’association Fifty-Fifty et le Cluster Maritime Français organisent une rencontre axée sur la thématique de la mixité dans le monde maritime d’aujourd’hui et de demain.

Mentions légales - Copyright 2018 CINav - Conseil Rivacom - Design & développement Demi-sel - Agence web Finistère

Crédits photos Adrien Daste / Raphaël Demaret / Hervé Simon / Mathieu Le Gall  - Naval Group - Chantiers de l'Atlantique

X