Parole d’alternant.e #11

Parole d’alternant.e #11

Liam, 21 ans, étudiant en Licence Pro Systèmes d’électronique marine embarqués chez Thales à Brest

 

Pourrais-tu me présenter ton parcours scolaire jusqu’à aujourd’hui ?

J’ai préparé un Baccalauréat Technologique sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D) dans le domaine des systèmes informatiques numériques à Quimper. Après l’obtention de mon diplôme, j’ai choisi de faire un BTS systèmes numériques et maintenant je suis en licence professionnelle systèmes d’électronique marine embarqués chez Thales à Brest. En parallèle de mes études je suis réserviste dans la Marine nationale depuis 2016.

Pourquoi avoir choisi le secteur de l’industrie navale en particulier ?

Depuis très longtemps je suis intéressé par l’électronique, et je suis né en bord de mer. J’ai toujours voulu faire ce rapprochement car l’électronique navale est un domaine passionnant.

Pourquoi avoir choisi l’alternance ?

L’alternance me permet d’approfondir mes connaissances pratiques en entreprise tout en suivant des cours théoriques. Cela m’aide à mieux comprendre le fonctionnement des systèmes électroniques et à être autonome dans mon travail.

Comment as-tu trouvé ton alternance ?

J’ai d’abord postulé sur le site de la société Thales mais ce qui m’a beaucoup aidé c’est le job dating organisé à Brest l’année dernière. Il m’a permis d’échanger avec les représentants du service ressources humaines de l’entreprise et de leur montrer ma motivation.

Que fais-tu aujourd’hui chez ton employeur, sur quoi tu travailles ?

Je suis technicien en réparation d’équipements militaires sur des avions, sous-marins, navires de surface, etc. J’interviens principalement sur des antennes mais je peux aussi travailler sur des cartes électroniques ou des sous-ensembles d’équipement.

Quelle image avais-tu de l’industrie navale avant de démarrer cette alternance ?

Je pensais que c’était un milieu uniquement dédié au navire et à sa construction mais ce n’est pas que ça ! Il y a plusieurs domaines spécifiques, plusieurs métiers, tous différents les uns aux autres.

Comment donnerais-tu envie à quelqu’un de suivre le même parcours que toi ?

Si vous êtes intéressé(e)s par l’électronique et l’électronique marine en particulier, je pense que la licence professionnelle est un bon choix d’orientation. On apprend beaucoup de choses sur les différents équipements installés dans un navire. De plus, on fait le lien entre nos cours et notre travail ce qui le rend plus concret et surprenant.

Comment envisages-tu ton avenir ?

Après mon alternance, je souhaiterais être embauché par Thales Brest dans le service où je réalise actuellement mon alternance car je m’y plais beaucoup.

Retrouvez notre précédent témoignage, celui de Coraline, élève ingénieure à l’ENSTA Bretagne en alternance chez Thales.

Dernières actus

26/10/2020

3 jours sur le NdM Online : Bilan !

Le Campus des Industries Navales (CINav) s’adapte au contexte sanitaire actuel et innove en créant le Navire des Métiers Online. Une première expérience de webinaires...

13/10/2020

Le Navire des Métiers Online vous donne rendez-vous du 20 au 22 octobre !

En marge du salon Euronaval, le Navire des Métiers se réinvente et passe au digital ! L’objectif principal de cette démarche virtuelle reste la même...

08/10/2020

Le journal de bord #4 est en ligne !

Pour le numéro 4 de notre journal de bord, nous avons choisi de mettre en lumière le métier de mécanicien naval. Au travers d’une vidéo, découvrez...

05/10/2020

L’équipe du CINav s’agrandit !

3 ans après sa création l'association a bien grandi, aujourd'hui 9 personnes y travaillent dont Manon Kervella et Marc Deliancourt qui ont renforcé l’équipe depuis peu...

X