Pénuries de soudeurs, les industriels du Cotentin se mobilisent.

Pénuries de soudeurs, les industriels du Cotentin se mobilisent.

 

Le métier de soudeur est dans le peloton de tête des spécialités en tension dans le milieu des industries de la mer, mais c’est aussi vrai dans le secteur de l’énergie.

Pour répondre à ce constat, les grands industriels du Cotentin se mobilisent autour d’un projet de création d’une école de formation. Le souhait sera d’accueillir des stagiaires de toute la France. Les Constructions Mécaniques de Normandie, Naval Group, tous deux partenaires de CINav, mais aussi EDF et Orano ont lancé l’impulsion. Le site aura la particularité de proposer aux stagiaires des conditions d’apprentissage proches du réel en mettant à leur disposition des maquettes à l’échelle 1 de tranche de coque, bâtiment de surface et sous-marin, ou la simulation de soudage en milieu industriel, avec tout l’équipement de sécurité que cette situation oblige.L’objectif est d’améliorer l’employabilité des stagiaires à leur arrivée dans l’entreprise, puisqu’ils auront répété les gestes techniques en conditions réelles.

La soudure, un métier d’hommes… Et de femmes.

Cette formation est destinée aux débutants, mais aussi aux personnes en réinsertion ou en reconversion, hommes et femmes. Grace à l’amélioration des outillages, notamment concernant le levage de pièces lourdes, les métiers de l’industrie maritime s’ouvrent aux femmes. La soudure n’y échappe pas et il faut œuvrer de la pédagogie nécessaire pour faire découvrir cette spécialité. En ce sens, un showroom de 150 m² est prévu dans le futur bâtiment de l’école afin de recevoir des groupes. Un représentant de l’école est venu à la rencontre de CINav, notamment pour visiter le Navire des métiers l’expo au plateau des Capucins à brest, afin d’imaginer l’aménagement de ce futur espace.

L’école portera le nom de Hefaïs, pour Haute Ecole de Formation Soudage, mais aussi en rappel du dieu grec du feu Héphaïstos, Dieu de la métallurgie. La première rentrée est prévue en septembre 2022, dans des bâtiments intermédiaires, pour une rentrée dans les locaux définitifs à l’été 2023. La promesse est claire : que ces stagiaires deviennent les meilleurs soudeurs en France des filières nucléaire et navale.

Des synergies avec les mission CINav

Les synergies avec CINav sont évidentes car il faut commencer par améliorer l’attractivité de ce métier pour encourager des stagiaires à se lancer dans un cycle de formation. Il faut rappeler que les besoins en recrutement sont très élevés et que tous les stagiaires sortant des écoles de soudure ont en main un sésame vers l’emploi.

Plus d’informations : www.hefais.fr

Dernières actus

21/10/2021

Journal de bord : Une reprise dense au CINav !

Retrouvez le journal de bord #14 du Campus des Industries Navales ! Trois rubriques pour découvrir l’actualité de la filière maritime et du CINav !

20/10/2021

Première université École-Entreprise au service de la formation et de l’insertion professionnelle !

20/10/2021

Inauguration du FORMED Campus à la Seyne Sur Mer

08/10/2021

Pénuries de soudeurs, les industriels du Cotentin se mobilisent.

  Le métier de soudeur est dans le peloton de tête des spécialités en tension dans le milieu des industries de la mer, mais c’est...

Mentions légales - Copyright 2018 CINav - Conseil Rivacom - Design & développement Demi-sel - Agence web Finistère

Crédits photos Adrien Daste / Raphaël Demaret / Hervé Simon / Mathieu Le Gall  - Naval Group - Chantiers de l'Atlantique

X